• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
09/10/2014

Le BPO, un retard à la française

 Le Business Process Outsourcing (BPO) n'est pas en France une solution évidente pour les entreprises. Bien que la France représente le troisième marché européen de la fonction finance, elle reste en retard sur ses voisins britanniques et allemands dans le domaine de l'externalisation.   Cette spécificité culturelle peut être succinctement expliquée par une réticence historique française à la décentralisation des responsabilités et par le fait que le marché ait été créé et est dominé par des sociétés anglo-saxonnes (9 des 10 plus importantes sociétés de BPO sont américaines). Cependant, pour atteindre l'objectif d'une fonction finance qui représenterait moins de 1% du chiffre d'affaires, le BPO peut être un moyen plus efficace que la simple optimisation de processus ou le CSP.

Cliquez sur ce lien pour accéder à l'insight:   Insight_BPOfinance

0 commentaire
Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top